Nos compétences, nos valeurs pour mieux vous accompagner.

Les DIV expriment ici leur avis de professionnelles de la nutrition.

 

 


Eviter ou limiter les pièges de surconsommation alimentaire

De multiples facteurs liés à notre environnement conditionnent (souvent sans que l’on n’en soit réellement conscients) nos comportements alimentaires dans nos sociétés. Le plus fréquemment hélas en nous poussant à manger davantage, voire trop et souvent mal ! S’ensuivent des problèmes liés au surpoids, aux maladies cardiovasculaires, etc.  Avant de pouvoir modifier ces comportements, faut-il encore en avoir connaissance et conscience. Quelques exemples (non exhaustifs) tirés d’un ouvrage passionnant et original* peuvent aider le consommateur à être davantage vigilant. Cet ouvrage relate, entre autres, des observations faites dans un restaurant expérimental aux Etats-Unis.

  • En mettant les plats/paquets sur la table, la consommation de calories se voit augmenter de 20 à 30%
  • Utiliser de petites assiettes diminue de 20 à 30% le volume consommé. Il est vrai que de façon inconsciente et aussi pour des raisons culturelles et d’éducation, on a tendance à finir son assiette ! Même raisonnement avec des emballages individuels : on finit la portion, même si la barre chocolatée pèse autant que 3/4 d’une plaque !
  • En mettant les aliments denses au niveau nutritionnel à la vue et à portée de main de tous (pensez au plat de petits chocolats de Noël qui trône sur la table du salon, par ex.), on en consomme jusqu’à 6 fois plus que si ces mêmes aliments étaient dans le placard et qu’il faille se déplacer.
  • Regarder un écran (quel qu’il soit) pendant les repas va influencer négativement sur la vitesse à laquelle on mange et surtout sur le respect du rassasiement. Capté par l’écran, le consommateur va manger plus vite et ne plus être à l’écoute des sensations gustatives et de rassasiement. Résultat : on avale environ un tiers de nourriture en plus !

 

* Conditionnés pour trop manger ; Dr Brian Wansink ; Ed. Thierry Souccar, 2009.

Pour le groupe DIV, Nicole Mégroz Tarabori, février 2013

Diététicien-ne-s diplômé-e-s ES/HES Vaud - Site Internet créé par Ways