Nos compétences, nos valeurs pour mieux vous accompagner.

Les DIV expriment ici leur avis de professionnelles de la nutrition.

 

 


Aliments santé, aliments miracles?

Pas une semaine ne se passe durant laquelle le consommateur ne découvre un nouveau “super aliment” ou “aliment-santé”! Faut-il dès lors croire à tout ce qu’on lit, qu’on entend ? Les bonnes questions à se poser ne seraient-elles pas: info ou intox ou encore restons crédules ou curieux ?


Omniprésents sur les réseaux sociaux, dans les magazines santé, les ouvrages de librairie et les supermarchés, divers aliments font régulièrement la Une, vantant un effet santé, voire un effet miracle. Les quelques lignes ci-dessous n’ont pas la prétention de passer en revue tous ces aliments et leurs prétendues vertus. Plutôt de donner quelques outils et conseils pratiques au consommateur lambda afin de ne pas se laisser prendre et s’illusionner. Et, par la même occasion, économiser quelques sous…

 

Alors, comment avoir l’esprit critique, sur quoi se baser pour porter son choix ou non sur tel nouvel aliment?

 

Quelques signes nous mettant sur la piste…

La plupart du temps, le nouvel “aliment santé” vient de loin, avec une consonance exotique. Souvent aussi, il provient d’ethnies ayant des longévités particulièrement longues et/ou peu de maladies de société. Citons les abricots Hunzas ou encore les baies de Gogi, les graines de chia, la stevia, le quinoa, l’eau de coco, le curcuma…

 

Fréquemment aussi, l’aliment est mis en avant par tel ou telle célébrité !

 

Quasi toujours, son prix est élevé, comparativement à d’autres aliments basiques et/ou plus locaux.

 

Il est mis en avant une ou plusieurs vertus santé, comme exceptionnellement riche en telle vitamine, tels antioxydants… Un peu trop de qualités pour être honnête?

 

Ces aliments nous font croire que l’on mange sainement, sans forcément avoir une vue globale de son alimentation et de son mode de vie. Ils nous illusionnent quant à l’impact que nous avons sur notre santé! Même s’ils renferment sans aucun doute des vertus, ils font de l’ombre à d’autres aliments bruts, qui peuvent se révéler tout aussi riches. Rappelons qu’une alimentation équilibrée ne se base pas sur tel ou tel aliment, mais sur un apport diversifié et adapté à chaque personne. Chaque aliment à une fonction particulière et c’est leur mixité qui assure le bon fonctionnement du corps.

 

Décider de revoir son alimentation dans sa globalité est un travail plus complexe. Cela prend en compte plusieurs aspects, comme la variété, la qualité, l’aspect financier, la proximité, l’éthique aussi et bien sûr la diététique et le plaisir du goût.

 

Revenir au bon sens!

Se poser des questions, comme: d’où vient le produit ? A-t-il traversé toute la planète pour arriver à nous ? Dans quelles conditions de production? (conditions humaines, appauvrissement de sols par des monocultures et également utilisations d’herbicides, de pesticides… pas toujours bien transparentes). L’essor du quinoa bolivien et péruvien, il y a quelques années, en donne un exemple édifiant: cet aliment traditionnel est devenu pour les habitants locaux une denrée de luxe!

 

Quelques suggestions…

On trouve depuis peu des lentilles locales et également du quinoa “de la région” par exemple, permettant non seulement de mieux faire vivre des producteurs locaux, mais aussi de diminuer les émissions de CO2 par la proximité, et  garantissant une culture préservée.

On oublie parfois que les fruits de saison, notamment les fruits rouges de chez nous, recèlent de nombreuses vertus. Même si le cassis ou les myrtilles font moins “tendance” que les baies de gogi. Ou encore, les graines de lin, très riches elles aussi en oméga 3 et qui n’ont rien à envier aux graines de chia!

En d’autres termes, presque tous les aliments peuvent devenir “super” de temps en temps! Bon appétit!

 

Pour étayer cet article, voir aussi le ABE du 2.10.18 intitulé “Eau et huile de coco: au-delà du marketing”.

https://pages.rts.ch/emissions/abe/9787804-eau-et-huile-de-coco-au-dela-du-marketing.html

 

Pour les DIV, Nicole Mégroz Tarabori, diététicienneASDD  dipl. ES, octobre 2018

Diététicien-ne-s diplômé-e-s ES/HES Vaud - Site Internet créé par Ways